Le seuil de porte, contreproductif ?

Je soulève une question. Au travail, il peut être courant de faire quelque chose, à répétition, sans remarquer réellement ce que l’on fait jusqu’au jour où, par l’opération du saint esprit cela fait “tic”.

Cela fait des années que je propose à mes clients l’installation de barre de seuil sur le seuil de porte. Cette barre de seuil a pour objectif de créer une barrière dessous la porte empêchant l’air de s’introduire (ou bien même des rongeurs). Cette barre, fabriquée sur-mesure est posée au sol et dispose d’un retour (d’environ 20mm de haut). C’est sur ce retour que viendra s’appuyer la porte lorsque celle-ci sera fermée.

C’est une façon simple, rapide, pas cher de créer une sorte de bouclier thermique en bas de la porte tout en respectant une certaine esthétique (mieux que la mousse à 20 euros qui attrape la poussière).

À force de les poser, ou de les voir livrées avec les portes blindées neuves, un jour, cela à fait tic. Voyez-vous, fondamentalement, mon travail ne consiste pas à revoir l’isolation thermique des logements dans lesquels je travaille, mon travail consiste à sécuriser les biens. Chaque action sur une porte doit littéralement soulever la question de l’impact sur la sécurité du bien. Ce n’est qu’après plusieurs années, plusieurs poses que je me suis posé la question sur ce fameux seuil de porte.

Je propose à mes clients l’installation de cornière anti-pince, simples et efficaces, elles empêchent les méchants de passer un pied de biche sur le retour de la porte. Il m’est arrivé de proposer avec ces cornières un seuil de porte. C’est à ce moment-là que cela fait tic.

Voyez-vous, de part sa forme et son objectif, le seuil de porte est le 4e côté de votre bâti. Si vous regardez bien, votre bâti ressemble à ça:

La porte, une fois fermée vient s’appuyer contre les petits retours de votre bâti (généralement 15mm de largeur). C’est sur ces petits retours que les méchants prennent appui pour forcer votre porte. Ils placent un levier (pied de biche ou gros tournevis) contre ces retours et force les points de fermetures.

Pour empêcher les méchants nous posons donc des cornières anti-pinces

C’est là que le 4e retour pose problème. Très souvent, le seuil de porte est un embellissement ajouté bien après avoir emménagé dans le logement. Souvent les cornières anti-pince sont déjà posées. (c’est un constat).

Bien poser un seuil de porte

Si vous n’avez pas de cornières anti-pince alors pas de souci, visiblement vous ne recherchez pas de sécurité particulière. En revanche si vous avez des cornières anti-pince ou que vous comptez en poser avec votre nouveau seuil de porte alors je conseille fortement de faire poser une 4e cornière en bas de votre porte. La cornière étant là pour empêcher le passage du pied de biche sur les retours, en ajouter un (le seuil) vous devrez le protéger.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *